Pour que vivent les cerfs

Un brame bien timide cette année encore, venant confirmer mes craintes quant à la déliquescence de ce moment pourtant si magnifique. La forêt de Fontainebleau se vide petit à petit, année après année de ses habitants. L’ONF, quelquepeu exangue financièrement tire profit d’un plan de chasse des plus drastiques afin de faire entrer dans l’escarcelle espèces sonnantes et trébuchantes. Les hôtes sauvages des sous-bois subissent de plein fouet cette gestion cynégétique dramatique. Il est grand temps de se battre pour sauver leur cause. Plaidoyer pour les cervidés en images. IMG_5814 

IMG_8032

Une certaine tristesse dans le regard. Celle de ne plus retrouver ces congénères-concurrents?

  IMG_5766

IMG_5821

IMG_8116

Filons, fuyons, l’ennemie suprême est repéré.

IMG_5744

Le cerf qui se rendait à son cours de conduite. 

IMG_5790

Dur dur d’être un dominant.

IMG_5737

Cerf on the beach.

IMG_5832

IMG_5835

IMG_5826

IMG_5731

IMG_5779

Cri d’espoir ou de désespoir…

IMG_5823

Pour que ces rencontres ne riment pas avec rareté.

Une réflexion au sujet de « Pour que vivent les cerfs »

  1. Magnifiques cerfs ! quelle majesté et quelle puissance aussi,
    c’est vraiment désespérant qu’il yen ait de moins en moins.
    J’adore celle dans la brume superbe photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>