Plaidoyer pour un raire…

    La plus belle saison de l’année pour moi et pourtant, années après années, un goût de plus en plus amer m’envahit. En dépit de mon jeune âge…, je suis déjà sous l’emprise d’une certaine nostalgie. Une époque où le brame en forêt de Fontainebleau rimait avec de véritables opéras nocturnes. Cette rhétorique du désir  pouvait s’exprimer avant le coucher du soleil ou bien dés le petit matin. J’utilise malheureusement l’imparfait car j’ai l’intime conviction, pour arpenter le terrain dés que j’en ai l’occasion, que je mentionne un temps hélas révolu. Bon, certes je ne possède pas le don d’ubiquité et par conséquent je ne peux être en maints endroits différents simultanément mais mes places-repères (de brame) trahissent un inquiétant silence. Où sont passées les joutes sonores matinales, les échos de fins de soirées, les rencontres avec les grands seigneurs jalousant farouchement la harde nombreuse. Je suis triste et ce sentiment s’intensifie au fil du temps. A qui la faute? Une pression cynégétique dévastatrice, une surfréquentation du massif durant cette période (effet de mode du brame et les cohortes de bipèdes si souvent peu respectueuses de cette saison des amours à la sauce cervidée, poussée mycologique qui pousse sur les chemins et dans les parcelles des hordes de ramasseurs…), j’en passe et des meilleures.

Je suis nostalgique, triste et inquiêt. Quelques rencontres néanmoins mais de plus en plus rares.

Un signe caractéristique de la moindre présence des grands seigneurs des forêts, de nombreuses biches suitées qui se promènent nonchalemment sans subir les assauts de ces derniers.

IMG_2356_redimensionner

IMG_2791_redimensionner

IMG_2831_redimensionner

Et puis d’un coup un Monsieur qui surgit et qui semble dire : « Vous n’auriez pas vu passer mes biches par hasard? »

IMG_2835_redimensionner

 IMG_2352_redimensionner

Les frères daguets

IMG_2822_redimensionner

 

IMG_2824_redimensionner

 En habit de camouflage

IMG_2867_redimensionner

 

IMG_2906_redimensionner

« T’es qui toi? »

IMG_2893_redimensionner

 

IMG_5638

 

IMG_2900_redimensionner

 

IMG_5802

 

IMG_2946 

La suite dans quelques jours…

4 réflexions au sujet de « Plaidoyer pour un raire… »

  1. Salut à toi amoureux des bois,

    Ce dont tu parles, malheureusement, c’est partout en France.

    Afin de se faire entendre, nous recherchons à fédérer un maximum de gens pour pouvoir se faire entendre.

    Tous les appuis sont nécessaires pour enfin essayer d’ébranler les lobbys qui sont non seulement très puissants mais très hargneux.

    Il est important que chacun ne reste pas de son côté à se plaindre, il faut aussi être capable de pouvoir se réunir en une seule voix.

    Pour cela, nous essayons de réfléchir à créer une fédération.

    Toutes les idées sont les bienvenues car il y a urgence, nous sommes déjà en contact avec le nord (forêt de Mormal), l’Allier (forêt de Tronçais), l’Ain (Bugey), le Maine et Loire, les Yvelines.. et partout la gestion est une calamité rongée par le profit.

    Si cela te perturbe, fais le nous savoir, plus on sera nombreux et dans beaucoup de régions, plus notre écho sera retentissant.

    Il est certain que chacun de notre côté, on le sait tous, il est difficile de mener un combat.

    Trouvons un moyen de se mobiliser et de s’organiser.

    En tout cas, bravo pour tes magnifiques clichés et observations,

    bonne continuation,

    Le Cerf Pirate – Gaël Mange / Teddy Secq.
    http://www.lecerfpirate.fr

  2. les temps ont bien changés,tu vieillis Yannick,tu sais les animaux et les humains ,c’est pas si différent à l’époque actuelle,l’humain n’a plus le temps de penser dans la société actuelle,c’est le brame humain qui disparaît!

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi Yannick. Cela fait moins longtemps que toi que je vais au brâme mais je me rend compte chaque année que beaucoup d’humain vont les déranger et aussi la chasse fait beaucoup de dégâts. A quand s’arrêtera se massacre et se non respect de notre faune. Et que les humains respecterons les animaux autant que nous photographe naturaliste animalier les respectons. J’espère que les mentalités vont évoluer dans ce sens.

  4. Bonjour,
    La forêt de Fontainebleau est un lieu superbe par sa diversité et sa richesse. Je m’y ressource depuis une cinquantaine d’années avec toujours autant de bonheur. C’est aussi un poumon vert si proche des grands centres urbains, un massif forestier traversé de routes. Comment permettre une cohabitation intelligente entre les hommes, les animaux et les plantes ? N’en faisons pas un espace clos réservé uniquement à quelques uns. L’ONF pourrait jouer un rôle plus significatif en matière de pédagogie et d’information en liaison avec les écoles, les mairies et les nombreuses associations qui œuvrent pour la sauvegarde de la nature. Merci pour les photos et la poésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *